EDITO Décembre 2013

.. ils sont 30 filles et 22 garçons des minorités Edé et Gia Raï, vivant au  foyer Mau Tam, pour poursuivre leurs études secondaires. Chaque étudiant se débrouille pour les repas. A nos questions sur leur avenir, bien que motivés  et heureux que l’on s’intéresse à eux, ils nous déclarent, simplement « Nous avons faim ! »

Edito Décembre 2013

Commentaires fermés pour cet article.