EDITO Janvier 2016

Grâce à nos très fidèles relais dans le pays, qui inlassablement parcourent le territoire du nord au sud, les fonds levés par EDV atteignent précisément les personnes et les lieux les plus nécessiteux… le plus souvent très éloignés des centres urbains. Avec beaucoup de persévérance et d’engagement, toujours à l’écoute des besoins les plus élémentaires pour nombre d’enfants, nos correspondants visitent les programmes et nous sollicitent pour les grands comme pour les petits investissements de la vie quotidienne.

Ainsi, à côté de projets importants tels que la construction du Foyer de Thu Duc, l’équipement d’assainissement de l’eau à My Dien, l’un et l’autre financés par Saint-Gobain, les constructions d’écoles et d’internat, l’aide d’EDV se diversifie et se déploie sur une multitude de petits équipements : ce sont des jeux et des lits pour une école maternelle, des machines pour fabriquer le lait de soja, l’équipement de cuisines, la construction de sanitaires, l’achat de fournitures scolaires, des ordinateurs parfois, de matériel médical, des tables et bancs d’école comme à San My Ha, ou des lits superposés pour les enfants du pensionnat de Ha Bau.

Ce sont ces précieux relais, devenus nos amis, qui, au plus près des familles et de leurs besoins, contribuent à améliorer la vie de tous les jours, réconfortent et
soutiennent les efforts de ceux qui ont si peu.

Sans-titre-3

Commentaires fermés pour cet article.