Je veux faire un don

Montant personnalisé

Sélectionnez un moyen de paiement
Informations personnelles

Termes

Total du don : €25,00

Bernard Ravel
voyage au Vietnam

Bernard Ravel

Voyage en terre inconnue :
découverte du grand Ouest du Nord Vietnam.
Avril 2019

Dimanche 21 avril 2019 - Saigon

Soirée à Phu Nhan, foyer étudiantes

Et nous voilà partis ! 1 an et demi que je ne suis pas allé au Vietnam. Une éternité. 

Le Vietnam a-t-il changé ? 

Notre programme est chargé : Saigon – Pleiku – Kontum – Hue – Hoi An – Pho Rang – Luc Yen – Nghia Lo –  Hanoi. La deuxième semaine s’annonce redoutable avec de nouveaux sites au Nord-Ouest.

EDV fête ses 20 ans ; déjà une génération. Nous penserons tout au long de ce voyage à ceux qui nous ont quitté : Sœur Marie-Cécile, Mlle Yen, Père Antoine, Frère Victor; et ceux qui sont à la retraite : Sœur Anna, Sœur Thérèse, Sœur Marie de l’Assomption. Tous ont marqué l’histoire d’EDV et sont à jamais dans nos cœurs. 

Nous partons à 8 et serons rejoints à Hanoi par Géraldine et Antoine.

Sont présents : Brigitte, Cécile, Tuan et moi et Anne-Sophie, son mari Olivier et leurs deux filles Alestria et Ludwiga.

Le vol se déroule sans problème mais sans sommeil pour certains. Après avoir déposé nos valises à l’hôtel, nous assistons à la messe de Pâques en français au 44 Tu Xuong.

Le point d’orgue est la soirée à Phu Nhan

Phu Nhan

C’est une soirée toujours particulière. Le rituel est le suivant : accueil, présentations, concours de cuisine (chaque chambre présentant ses plats), discours, et surtout spectacle de danses, entrecoupé par des chaises musicales mémorables.

Cette année, nous avons la joie d’accueillir Monseigneur Alphonse Long, évêque de Vinh, un ami de 25 ans. Il nous fait l’honneur de nous consacrer sa soirée. Sa bienveillance, son sourre, sa simplicité sont un exemple pour nous tous.

Depuis notre dernier passage, il y a 18 mois, la promotion s’est beaucoup renouvelée. Peu d’étudiantes nous reconnaissent. Mais après avoir fait connaissance, l’ambiance monte crescendo et nous passons une soirée inoubliable.

On retrouve le même enthousiasme, le même dynamisme, cette volonté d’apprendre et de réussir, tout en formant une famille . « we are a family » demeure le slogan du foyer. Agées de 18 à 22 ans, les jeunes filles viennent de tout le Vietnam. Elles sont toutes isssues de familles très pauvres. 

Le foyer de Phu Nhan est l’une des plus belles réussites d’EDV.  

Précédent
Suivant

Lundi 22 avril 2019 – Pleiku

Vol Saigon – Pleiku

Visite de Chu Roi

Soirée à My Thach


Là encore, vol sans histoire. 

Nous avons un peu chamboulé le programme et allons à Chu Roi dans l’après midi et iront finalement à Kontum le lendemain.

Chu Roi

Chu Roi est un nouveau programme de parrainage individuel. En fait il est géré en programme mixte ce qui permet de financer tous les enfants, actuellement 22.

Sœur Tuyet a créé le site. Auparavant elle avait « sévi » à Ha Bau et surtout My Thach. Le centre est absolument remarquable. Il est conçu de la même façon qu’à My Thach, avec de vastes préaux, espaces pour la cuisine, des lieux de vie, et un ilot central consacré aux dortoirs et aux salles de classe.

Les enfants quasiment tous de l’ethnie Jarai sont craquants. Ils ont tous le sourire et sont heureux. Pourtant certains quittent leur famille pour de longs mois.

Ils nous gratifient d’un magnifique spectacle. Les petis, les plus grands, tout le monde participe.

Nous terminons par une longue séance de photos.

Seul ce type de foyer permet aux jeunes des minorités ethniques de poursuivre leurs études et Sœur Tuyet est passée maitre pour les accompagner et leur donner une éducation sans faille. EDV suit Sœur Tuyet depuis de longues années et nous continuerons à le faire pour l’étape d’après, le lycée. Sœur Tuyet envisage en effet de construire un foyer pour des lycéennes.

Précédent
Suivant

My Thach

Nous passons la soirée à My Thach. Les 72 pensionnaires nous ont attendus. La communauté des sœurs nous a préparé un bon repas, simple mais toujours aussi délicieux. 

Après le diner, c’est à nouveau un spectacle, particulièrement réussi. 

Les jeunes se réunissent ensuite par tranches d’âge et entament de longues discussions.  

Le lendemain tous même les plus petits se lèveront à 4h30 du matin pour la messe. Nous sommes loin du compte dans nos contrées.

My Thach reste l’un de plus importants foyers d’EDV. Nous finançons avec EDM la quasi totalité du budget de fonctionnement.

Précédent
Suivant

Mardi 23 avril 2019 – Kontum

Visite de Konrobang

Visite et déjeuner au foyer de Kontum « cathédrale »

Visite de Konteneh

Après une nuit une fois de plus sans sommeil, nous rejoignons Kontum.

La route semble s’être améliorée et nous mettons moins de 2 heures pour atteindre Konrobang

Konrobang

Le foyer est distant du centre de Kontum de 5 km.

EDV y finance le foyer de garçons et y a construit un nouveau foyer il y a plus de deux ans maintenant grâce au soutien de Bouygues.

Le foyer est bien tenu et accueille 31 collégiens et lycéens. Lors de notre passage, ils sont tous à l’école.

Nous poussons ensuite au foyer des filles, située un peu plus loin. Là nous apprenons que les sœurs ont perdu le financement d’une association vietnamienne – Saint Vincent. Sai reviendra en juin pour analyser la situation. Les familles versent en théorie 200 000 dongs par mois. 

Précédent
Suivant

Kontum « cathédrale »

Le centre est important. Il a accueilli jusqu’à 200 pensionnaires. Nous finançons une partie du fonctionnement et y avons construit l’un des derniers bâtiments.

Le Père Viet est désormais curé de la cathédrale, responsable de Caritas et du foyer. Nous l’avions croisé à Kon Jodrey il a quelques années. C’est un peu la nouvelle génération ;

Les pensionnaires sont banhar ou sedang. Ils paraissent un peu farouches mais après quelques minutes l’ambiance est plus détendue. Nous visitons les dortoirs qui ne paraissent pas aussi bien tenus et surtout surpris, c’est un euphémisme, par les déchets qui jouxtent le foyer. Une reprise en main est nécessaire et nous le faisons savoir.

A l’issue du déjeuner, le père Viet nous soumet un projet de reconstruction complète du foyer qu’il prévoit pour les années à venir.  Le projet est ambitieux. Nous réservons notre réponse sachant qu’un financement multiple sera nécessaire.

Précédent
Suivant

KonTeneh

KonTeneh est l’un de nos tous premiers programmes à Kontum.

Il accueille 137 pensionnaires et 172 enfants y déjeunent le midi. La situation a favorablement évolué par rapport à notre dernière visite. Le centre est mieux tenu. Les enfants sont propres. Les locaux, cuisines, dortoirs sont bien entretenus. Le progrès est réel.

En revanche, les enfants demeurent tristes même s’ils sourient pour les photos. Kon Teneh est désormais rebaptisé Vinh Son 4. C’est l’un des principaux orphelinats de Kontum et sa région.

Nous sommes inquiets pour l’avenir de ces enfants, lorsqu’ils quittent l’orphelinat. Au foyer cathédrale, la quasi-totalité des pensionnaires répondaient qu’ils ne retourneraient pas dans leur village. A KonTeneh nous n’avons pas posé la question. Il n’y a pas de retour au village possible. 

Précédent
Suivant

Mercredi 24 avril 2019 - Hue

Visite du foyer de garçons de ia kring (Pleiku)

Vol Pleiku – Saigon et Saigon – Hue

Ia kring

Notre vol pour Hue via Saigon est en début d’après-midi. Sai nous a organisé une visite dans un foyer de lycéens tenu par les pères franciscains. Nous découvrirons plus tard que Le foyer se nomme ia kring , un nom d’origine banhar. 
Le père Tri nous accueille. Il dirige le foyer depuis 2 ans et le foyer existe depuis 12 ans.
Il accueille 45 jeunes de 15 à 18 ans qui se répartissent entre 16 banhar 14 jarai 12 sedang 3 kinh.
Les jeunes font leurs devoirs quand nous arrivons. Comme au foyer cathédrale, ils sont assez fermés au début mais après quelques minutes la glace est rompue 
Le dialogue s’instaure et finalement nous arrivons à la conclusion que 2 voies leur sont ouvertes, religieux ou footballeur ! La plupart porte des maillots, des contrefaçons d’équipes anglaises ou du PSG.
Ils viennent de villages souvent éloignés, 100 km parfois, et là encore nous nous disons qu’ils font partie des rares jeunes des minorités ayant accès au lycée.
Le prix de la pension est relativement modique, 150 000 dongs par mois, mais les frais de scolarité deviennent insupportables pour les familles. 

Le foyer est assez délabré et les conditions d’hébergement sont très limites pour nous, sanitaires, chambres sans quasiment d’isolation, …
Nous passons une bonne heure avec Sai et le Père Tri à réfléchir aux travaux d’aménagement et de  rénovation à faire, ou à la construction d’un nouveau foyer sur le terrain adjacent, propriété des sœurs de SPC et qui pourrait démarrer sans permis. 
Le budget devra s’adapter au choix retenu.
Sai va revenir prochainement.
Nous sommes en tous cas séduits par le projet. Le besoin est réel et les jeunes, farouches au départ, sont vraiment sympathiques. J’ai un coup de cœur pour Yep un jeune banhar qui lui a fini ses études mais qui ne trouve pas de travail faute d’un anglais suffisant. Nous allons s’occuper de son cas. Anne-Sophie trouve pour sa part que le niveau en mathématiques est élevé au vu des cahiers.

Précédent
Suivant

Ainsi se termine notre passage sur les hauts plateaux. Les programmes et programmes que nous avons visités sont très différents. Il est clair que les foyers tenus par les sœurs sont impeccables. Les foyers de garçons sont perfectibles.
Mais une constante revient, la soif d’apprendre est immense, c’est d’ailleurs un critère de recrutement. 
Plus que jamais nous sommes motivés à poursuivre le financement des foyers de Kontum Pleiku.

Jeudi 25 avril 2019 - Hue

Visite et déjeuner au foyer de lycéennes de Dien Sanh

Visite du foyer d’étudiantes de Tran Phu

Soirée au foyer de garçons de Phan Boi Chau

Un beau comité de réception nous attend à l’aéroport de Hué 
Quynh Nhi, Nam, Diem et son ami Linh. 
Après un crochet rapide par notre hôtel, nous dînons dans un restaurant de spécialités de Hué, un pur régal. 

Et nous voici à pied d’œuvre. Notre programme est classique.
Dien Sanh le matin, Tran Phu l’après-midi, Phan Boi Chau le soir.
La journée va être dominée par l’émotion. Nous sommes encore sous le choc de la disparition de Frère Victor le 14 avril. Nous espérions tant le voir lors de notre passage à Hué. Il laisse une œuvre immense, des foyers, des écoles, … mais surtout des milliers de jeunes vietnamiens (et moins jeunes aujourd’hui) qu’il aura façonnés, éduqués, formés.
Tout au long de la journée, Frère Victor sera parmi nous.  

Dien Sanh

Notre dernière visite date d’octobre 2017.
Le foyer a été rénové par EDV. C’est très réussi. Le nouveau dortoir, la cuisine, de nouvelles salles de bain, et surtout l’adduction d’eau, une canalisation de 500m reliant le foyer au réseau de la ville.
Les jeunes filles sont au nombre de 19 dont 9 venant des villages de pêcheurs. Avant le repas et le spectacle de danses traditionnelles, nous avons le loisir d’échanger avec les jeunes filles. A quelques exceptions près, elles ne fréquentaient pas le foyer il y a 18 mois. Leur niveau d’anglais nous paraît meilleur. 
Quynh Nhi, la nièce de Frère Victor, continue de gérer le foyer comme elle le fait à Hué a Tran Phu. Le foyer est très bien tenu et le travail de Quynh Nhi est remarquable. Sai, qui nous accompagne, est favorablement impressionnée.
Nous avons quelques soucis de succession qui seraient trop long à expliquer, mais une chose est sure. Nous souhaitons que Quynh Nhi continue à assurer la gestion du foyer. 
Le repas, préparé par les filles et Quynh Nhi est excellent, et il est entrecoupé de danses et de discours. 
Nous quittons comme toujours Dien Sanh avec regret.

Précédent
Suivant

Tran Phu

De retour à Hué, et après une sieste réparatrice, nous assistons chez le frère de Frère Victor à une petite cérémonie très émouvante.
Nous visitons ensuite le foyer d’étudiantes de Tran Phu. 
La moitié des jeunes filles nous attendent.
Le foyer est bien tenu. On sent que Tai le mari de Quynh Nhi veille à l’entretien.
Nous passons du temps à échanger avec les étudiantes. 2 sont en médecine en 4ème et 2ème année et la plupart sont en études de commerce. 2 sont passées par le foyer de Dien Sanh. 
Après une séance photos, nous partons pour Phan Boi Chau. 

Précédent
Suivant

Phan Boi Chau 

Il est 19h quand nous arrivons à PBC. 
Frère Victor n’est pas là pour nous accueillir et nous penserons à lui tout au long de la soirée. 
Le Frère Vinh assure pour quelques mois la gestion du centre. Il retournera en juillet à Saigon à son poste de directeur du centre formation professionnelle. Il sera remplacé par un Frère vietnamien actuellement aux Philippines.
Pour la soirée, Frère Vinh a bien fait les choses. Il interviendra plusieurs fois , presque toujours en français.
Les garçons sont tous là, 24 étudiants, auxquels s’ajoutent 13 séminaristes et 2 vocations pour devenir frère.
Les danses s’enchaînent et comme souvent nous sommes invités à participer.
Nous continuerons à financer PBC, foyer historique d’EDV, poursuivant ainsi l’œuvre magnifique de Frère Victor.

Précédent
Suivant

Vendredi 26 avril 2019 – Hoi An

Trajet Hue – Hoi An en voiture

Visite et déjeuner à l’école de Nuoc Ngot

Visite au Sacré Cœur (SPC) 

Nous quittons Hué pour Danang en début de matinée et rejoignons Nuoc Ngot qui se trouve à mi-chemin. 

Nuoc Ngot


Lors de notre dernier passage, nous avions inauguré une superbe école de 6 classes, et avions coupé le ruban avec Frère Victor. 
Le Père François Xavier est toujours là et nous accueille chaleureusement. Il n’y a pas d’enfant mais nous le savions. Père François Xavier nous explique comment sont occupées les classes. Près de 2 mois l’été avec des cours de mathématiques, vietnamien et anglais dispensés à plus de 150 collégiens et lycéens. Les autres mois de l’année, il y a des cours de catéchisme et également des cours d’anglais.
Nous aimerions bien sûr que l’école soit utilisée à pleine capacité mais pour l’instant cela n’est pas possible. En tous cas, l’école est bien entretenue et la construction de bonne facture.
Père François Xavier est en train de construire un nouveau bâtiment pour y loger une grande salle polyvalente. Il manque d’argent pour terminer la construction. Nous ne pourrons malheureusement pas répondre favorablement à sa demande car EDV ne peut financer de salle paroissiale.
Père François Xavier nous emmène ensuite déjeuner à Lang Co sur la lagune. Un délice de fruits de mer.
Nous reprenons ensuite la route pour Danang.
Notre programme a été allégé et nous ne visiterons pas les programmes de Thanh Binh, Tra Kieu, et Hoi An, les écoles étant fermées pour congés . 

Précédent
Suivant

Danang


Nous nous arrêtons à la boutique de Thu Diem. Diem est ma filleule depuis 6 ans. Frère Victor me l’a présentée alors qu’elle était en Terminale. 8eme d’une famille de 9 enfants, ayant vécu au milieu des rizières au nord de Hue, Diem a terminé ses études d’anglais, travaillé dans une ONG puis chez Rehahn au musée de Hoi An. Elle a aussi fait des missions pour EDV. A 23 ans, elle vient de créer sa boutique de vêtements et nous lui souhaitons beaucoup de succès 
Au Sacré Cœur, 47 Yen Bai, Sœur Marthe et Sœur Marie Kim nous attendent. Elles nous conduisent à la maison de retraite des sœurs près de la plage. Nous y retrouvons Sœur Marie de l’Assomption, 95 ans, qui a tant œuvré pour EDV, effectuant des traductions en français à plus de 90 ans. Sont aussi présentes Sœur Marie Immaculée, Sœur Ephrem, … , tout un pan de l’histoire d’EDV avec Saint Paul de Chartres. 
SMA est certes très fragile mais elle nous parle en français et évoque de vieux souvenirs . C’est une joie immense de la retrouver. Elle se souvient même de Tuan et de sa prochaine conversion…

Précédent
Suivant

Hoi An


Nous partons sur Hoi An, une demi-heure de route quasi rectiligne, le long de la mer de Chine qui porte bien son nom. Chaque centimètre est occupé par des hôtels de luxe et surtout des centaines d’appartements réservés aux chinois.
À Hoi An, nous nous reposons une journée et retrouvons les amis de Tuan. Nous accompagnons Brigitte faire des achats pour EDV. 

Samedi 27 avril 2019 – Hoi An

Précédent
Suivant

Visite du foyer de Pho Rang


Le réveil est matinal en ce dimanche 
Sai et Tuan ont leur vol à 6h et le restant du groupe à 8h. Nous quittons le Vinh Hung Riverside Resort avec regret, le petit luxe du voyage, en nous disant que la fin du séjour dans le Nord-Ouest sera bien différente!
A l’aéroport nous quittons Anne Sophie, Olivier, Ludwiga et Alestria qui terminent leur séjour par la baie d’Halong, et retrouvons Géraldine et Antoine qui arrivent de Paris.
Nous partons directement en minibus pour le nord, direction Pho Rang .

Pho Rang


Après 250 km principalement d’autoroute, et plus d’une heure de surplace pour sortir de l’aéroport, nous atteignons Pho Rang, une commune paisible de moyenne montagne.
Pho Rang est célèbre au sein de l’association depuis le passage de Claire et d’Odile l’année dernière. Claire s’était démis l’épaule en glissant sur le site du futur foyer que nous visitons aujourd’hui.
La construction est en bonne voie et nous sommes séduits par le site et la qualité de construction. C’est une superbe réalisation, la plus récente d’EDV, financée par plusieurs donateurs.
Nous sommes gentiment accueillis par le Père Ba, un jeune prêtre dynamique et Mme Yeu qui avait reçu Claire et Odile chez elle. Le repas est pris à côté de l’église qui est toute neuve. Nous mangeons notamment, des vrais Nems, pas des Cha Gio comme en France.
Nuit dans l’un des deux seuls hôtels de la ville. Pas d’ascenseur mais une climatisation, malheureusement lit sans drap de dessus, et un lavabo avec évacuation directe dans la salle de bain. Cela fait toujours réfléchir sur notre niveau de vie 

Précédent
Suivant

Lundi 29 avril 2019 – Nghia Lo

Visite du projet de Luc Yen

Luc Yen

Nous démarrons la journée par un succulent petit déjeuner chez Madame Yeu qui avait accueilli Claire et Odile l’année dernière.
C’est un Pho au bœuf et au porc absolument délicieux. Mme Yeu et la femme de M. Toan, le responsable de la paroisse. 
Puis nous partons en direction de Luc Yen , première étape d’une longue journée. La route est sinueuse et la moyenne n’excède pas 35 km/h. Heureusement nous avons un bon chauffeur. 
Yen The est le chef lieu du district de Luc Yen. Nous de couvrons qu’il y a un seul prêtre pour tout le district, le Père xxx. Il nous accueille et nous offre le déjeuner. Il vient d’acheter un terrain qui pourra notamment accueillir un foyer pour les lycéens. 

Précédent
Suivant

Mardi 30 avril 2019 – Nghia Lo

Visite du foyer de Nghia Lo

Nghia Lo

Notre programme est chamboulé. Il faut trop de temps pour aller à Mu Cang Chai et revenir le lendemain à 16h pour la réception et l’inauguration du foyer de Nghia Lo.
Tuan nous amène dans des sources d’eau chaude dans un endroit improbable à 12 km de Nghia Lo au milieu de nulle part. Une expérience que nous ne sommes pas prêts d’oublier. 
Ce midi nous retrouvons Rehahn et son équipe. Rehahn a financé la construction du nouveau foyer de Nghia Lo. 
Nous faisons le point avec le Père sur le foyer de garçons qu’EDV finance depuis plus de 3 ans. Le foyer accueille 18 jeunes Hmongs, 16 sont lycéens et 2 sont en classe professionnelle. Ils sont issus de villages éloignés. 
Nous discutons également du projet de Van Quan, distant de 5 km. Il y a 2 ans et demi, le projet consistait à rénover une maison sur pilotis et créer un foyer d’hébergement pour de jeunes filles Hmongs. Il n’y a pas de foyer de ce type dans le district, or il y a une communauté de sœurs à Van Quan. Le projet n’a pas encore vu le jour mais nous ne désespèrerons pas.
Nous visitons ensuite le foyer de Nghia Lo, totalement reconstruit grâce à Rehahn et son Give Back Project de Rehahn Photography. Rehahn a réussi dans la photo et son musée de costumes à Hoi An grâce aux minorités ethniques . Il compte ainsi financer personnellement 2 projets par an pour les minorités.
Le nouveau foyer est réussi avec une belle salle et une cuisine au rez-de-chaussée et 3 chambres à l’étage avec salle de bain.
Nous échangeons ensuite avec les jeunes.
Le repas qui s’ensuit dans la salle est délicieux, l’un des meilleurs de notre séjour.

Précédent
Suivant

Demain nous rejoignons Hanoï avec un jour d’avance et deux journées programmées avec Sœur Saint Jean et Sœur Marie Anh

Mercredi 1er mai 2019 – Hanoi

Trajet Nghia Lo – Hanoi en voiture 

Dernière étape de notre voyage, Hanoi
Comme prévu, nous ne mettons que 4h30 pour rejoindre et l’impressive hôtel près de la cathédrale à Hanoi.
Après un repos bien mérité et quelques courses pour EDV, nous sommes invités par Bich Thuy, notre amie désormais chef de clinique dans le plus grand hôpital d’Hanoi.
Le dîner à la maison Sen vaut le déplacement avec son buffet à volonté XXL (huîtres, langoustes, gambas, et tout un échantillon de spécialités vietnamiennes).

Jeudi 2 mai 2019 – Hanoi

Visite du projet de Duy Minh

Visite du But Dong

Duy Minh

Sœur Saint Jean vient nous chercher vers 8h30 pour aller visiter le projet de Duy Minh. Nous avons bouleversé notre programme les jours précédents pour rajouter cette visite.
Duy Minh est situé à 60 km au sud de Hanoï, province de Ha Nam, district de Duy Tien. Le projet consiste à construire une école maternelle sur 3 niveaux pouvant accueillir 200 enfants de 2 à 4 ans . Il y a très peu de structures d’accueil dans le district et les quelques maternelles publiques sont très chères , de l’ordre de 1500 K VND par mois. La nouvelle maternelle sera payante mais le coût pour les familles sera limité à 600 K VND par mois.
Le district a vu sa population décupler avec la création de zones industrielles et notamment 4 usines de confection et de chaussures. Le nombre d’ouvriers est estimé à 120 000. 
Nous visitons le futur site, situé derrière l’église. L’achat du terrain est quasiment finalisé.  La surface n’est que de 250 m2 ce qui explique les 3 niveaux nécessaires. Nous sommes accueillis par deux responsables de la paroisse qui nous font une excellente impression. 
Le projet sera proposé à la Fondation Saint-Gobain. Pour que le projet soit recevable, il faut un plan détaillé réalisé par un architecte et le permis de construire, qui est toujours compliqué à obtenir pour une école maternelle à fortiori au Nord. 
Nous sommes séduits par le projet et faisons entièrement confiance à Sœur Saint Jean pour mener à bien cette construction.

Précédent
Suivant

But Dong

Ce n’était pas prévu mais But Dong est tout proche de Duy Minh.
Nous décidons de faire un crochet . Quel plaisir de revoir un de nos sites importants au Nord. Nous y avons équipé le dispensaire en 2004, construit une belle école maternelle en 2010 avec un cofinancement de l’AFD. L’école a même été inaugurée par l’ambassadeur de France au Vietnam en 2010. Enfin la paroisse de Meudon a financé une stèle de Saint Theophane Venard, martyr des MEP. L’école est bien entretenue et cela nous rappelle qu’EDV a financé la construction d’une vingtaine d’écoles dans la région.

De retour à Hanoi nous déjeunons chez Saint Jean et rencontrons un jeune couple volontaire Inigo, Anne et Fabien, arrivés il y a 2 mois. X et centrale de formation, ils vont certainement aider Sœur Saint Jean dans la constitution du dossier de Duy Minh.

Nous terminons la soirée par un dîner dans un restaurant italien ! Pizza, gnocchi, ravioli, tout se trouve au Vietnam

Précédent
Suivant

Vendredi 3 mai 2019 – Hanoi

Visite du dispensaire de An Loc 

Visite de Sœur Anna

Notre journée est consacrée aux Sœurs Amantes de La Croix de Hanoï. Tout un pan de 20 ans d’EdV, une bonne vingtaine d’écoles , de dispensaires… . 
Sœur Marie Anh vient nous chercher à notre hôtel. Elle a passé 11 ans en France et est depuis 2 ans la correspondante d’EDV pour les Sœurs ACH. 
Nous partons pour An Loc et faisons un arrêt prolongé dans une fabrique de laques pour réapprovisionner le stock d’EDV

Soeur Anna

Sœur Anna est revenue avec Sœur Thérèse au 31 Nha Chuong non loin de la cathédrale.
En raison des travaux pharaoniques de la Maison Mère, elles sont cloîtrées au 5ème étage sans ascenseur. Seule Sœur Anna a pu nous rejoindre non sans difficultés. Elle est bien sûr diminuée mais à toujours cette douceur et cette intelligence qui nous accompagne depuis 20 ans.

Précédent
Suivant

An Loc

Le dispensaire nous paraît gigantesque.
Il n’est pas terminé mais le gros œuvre est très avancé.
C’est une belle réussite 
Les Sœurs sont impatientes de disposer d’un tel outil de travail. C’est le jour et la nuit avec le mini dispensaire dont elles disposent. 
Nous repartons après le déjeuner pour Hanoï car nous avons rendez-vous avec Sœur Anna.

Précédent
Suivant

Samedi 4 mai 2019

Nous voilà au terme de notre voyage 
La dernière journée a été trop courte comme toujours 
Nous sommes séparés en 2 groupe 
Brigitte Cécile et moi sur le vol de retour du samedi soir
Et Géraldine et Antoine à destination de Sydney dans l’après-midi 

Les deux semaines de mission ont été riches
Nous avons réussi à faire les hauts plateaux, le nord-ouest, le centre et, Hanoï .
Sur les 3 projets en cours d’EDV, Le foyer de Chu Roi, un vrai coup de cœur , est une réussite 
Le foyer de Pho Rang avance très bien et c’est également une très belle réalisation.
Le dispensaire de An Loc avance moins vite mais il est plus imposant que prévu.
Nous fondons beaucoup d’espoir sur le nouveau projet d’école maternelle de Duy Minh, gros et beau projet.
Au centre, Quynh Nhi fait un travail remarquable et c’est une grosse satisfaction.

Je voudrais remercier la merveilleuse équipe qui a mené cette mission et particulièrement Anne-Sophie, Olivier, Ludwiga et Alestria, qui se sont fondus dans le groupe et ont toujours participé.
Et bien sûr la Senior Edv avec Tuan (et moi) , toujours au top malgré ses soucis de santé.
Un grand merci à tous nos relais locaux, tous nos amis, et Sai qui a composé un très beau programme.
Notre dernière pensée est pour Père Antoine et Frère Victor , trop tôt disparus, mais aussi Sœur Marie de l’Assomption et Sœur Anna que nous étions si heureux de revoir.

Merci d’avoir partagé et lu ce compte-rendu de voyage 

Bernard Ravel

Président de l’Association les Enfants du Vietnam