Je veux faire un don

Montant personnalisé

Sélectionnez un moyen de paiement
Informations personnelles

Termes

Total du don : €25,00

EDV-UNE-newsletter-a

01/2022

Les étudiants
d’Enfants
du Vietnam

newsletter

Province de Ia Pior

La construction
d’un foyer en 2021

Merci
de
votre
soutien

En dehors des étudiants vivant dans les foyers de Saïgon ou Buon Me Thuot, une quinzaine de filleuls ont réussi leurs études secondaires et ont intégré une université (Hanoï, Lang Son, Ho Chi Minh ville, Dalat, Can Tho ou Dong Nai).

Leur domaine d’étude va de l’hôtellerie-restauration au droit en passant par la finance, la comptabilité, le tourisme, l’économie et la technologie, le chinois, la pédagogie, la médecine ou le paramédical. Un d’entre eux est séminariste à Hanoï et il y a aussi plusieurs novices.

Ils poursuivent leurs études en entrant dans la vie religieuse.

Grâce aux parrainages, les premiers filleuls qui ont terminé leurs études supérieures se sont intégrés dans la vie active en trouvant des postes intéressants, gagnent leur vie suffisamment bien pour soutenir leur famille, puis acheter leur maison et fonder une famille.

Trang, mariée, a un poste de responsabilité à Bac Ninh

Khan Vi est en 1ère année de Finance à l’université de Can Tho

La situation de l’un d’entre eux, Nhan, est particulière.

Handicapé de naissance, né sans bras, il vient de terminer des études universitaires, dans le domaine informatique.

Trouver un travail adapté à son handicap a été particulièrement difficile (au Vietnam il n’y quasiment pas de structures d’accueil).

Après un stage de 6 mois de perfectionnement, il a intégré une entreprise privée et y travaille comme créateur d’affiches publicitaires.

Extrait du dernier courrier de Nhan :

« Chers bienfaiteurs,
Après un parcours d’étude plein d’embuches, j’ai enfin trouvé un travail me permettant de couvrir les besoins de ma famille durant cette crise pandémique si dangereuse. Encore une fois, je tiens à vous exprimer ma reconnaissance. Enfin, que la santé et la paix restent avec vous afin que vos actions arrivent aux personnes en difficulté plus nécessiteuses que moi de votre aide. Ma reconnaissance sincère. Nhẫn
»

Sa marraine qui le soutient depuis 20 ans peut être fière de lui !

Sa marraine qui le soutient depuis 20 ans peut être fière de lui !