je fais un don

Sélectionnez un moyen de paiement
Informations personnelles

Termes

Total du don : €1,00

EDV LIVE 2022
Notre Vietnam du nord au sud

Notre Voyage
du Nord

Du 14 novembre au 9 décembre 2022
Bernard, Odile, Tuan et Jean-Luc

première partie

Nord Vietnam

Mardi 15 novembre

Nous voici de retour au Vietnam, après 3 ans d’absence… L’accueil à notre hotel de prédilection est particulièrement chaleureux, avec quelques changements: l’impressive hotel a été rénové et se nomme maintenant Hanoi Capital Hôtel.

Un petit tour du lac Hoan Kiem ou lac de l’épée restituée …

Le tourisme  refait surface mais de nombreux magasins et restaurants ont fermés durant la pandémie; d’autres ont vu le jour, et .. Il y a même des  kébabs … !! 

La journée se termine par un plat typique du nord: le Cha ca: filets de poisson Lang, qui une fois grillés ae dégustent avec des vermicelles de riz accompagnés  d’herbes aromatiques:  coriandre, basilic, d’aneth, ciboulettes et cacahuètes.

Mercredi 16 novembre

Une bonne nuit de repos et nous voila d’attaque pour débuter notre journée : direction Ké Nghê à environ 50 km au sud de Ha Noi.

Après nous être recueillis sur la tombe de Sr Thérèse Lam – infatigable architecte de l’association – nous visitons le centre pour handicapés de la congrégation.

28 personnes de tous âges demeurent en permanence dans ce centre; 4 sœurs – dont Sr In, médecin traditionnel- s’en occupent. Tout manque …!

PROJET

– Nécessité d’une aide médicaleachat de médicaments, de matériel de rééducation et d’un fauteuil coquille pour une enfant de 9 ans, hypotonique, ne tenant pas debout. Passage d’un médecin consultant 1 fois par trimestre : conseils et adaptation des traitements,

Achat d’un sèche linge, les vêtements restant humides l’hiver et en automne,

– Et à la demande de Sr In, sortie récréative d’une journée en bus pour tous les pensionnaires à une vingtaine de kilomètres du centre.  

Previous slide
Next slide

Retour à Ha Noi et visite de Sr Anna, âgée de 93 ans, à la maison mère de la congrégation.

A notre vue, spontanément le français s’impose. Elle regarde avec attention toutes les réalisations dont une vingtaine de constructions d’écoles maternelles avec elle.

Une journée pleine d’émotions….

.
Previous slide
Next slide

Jeudi 17 novembre

En route pour Tien HAO, 120 km au sud de Ha Noi dans la province de Nam Binh.

Le terrain prévu pour la construction est un champs de pamplemoussiers de 400m2 environ. Actuellement l’école maternelle compte 27 enfants de 2 et 3 ans et une seule classe .. le couloir sert de réfectoire. La nouvelle école permettra d’accueillir 60 enfants dans 2 grandes salles; et la pièce existante sera transformée en dispensaire..

Les enfants que nous dérangeons durant leur repas font un gentil raffut …

 

Previous slide
Next slide

A An Loc, nous pouvons enfin admirer le bâtiment terminé. 

Il s’agit vraiment du plus beau dispensaire construit et équipé par l’association. Un échographe dernier cri a été offert par un prêtre américain et une sœur médecin s’est formée à cette technique et l’utilise régulièrement.

Sr Ha pratique la médecine traditionnelle et gère cette petite communauté, complétée par  une sœur médecin et 2 sœurs infirmières. 

25 à 40 personnes consultent chaque jour. Nous renouvelons notre aide pour l’achat de médicaments.

.
Previous slide
Next slide

Le repas, délicieux, se passe dans la bonne humeur; les sœurs ont « emprunté » au curé de la paroisse – en notre honneur – une bouteille de vin originaire des Pouilles.. ! Excellente.

Ensuite direction Bich Tri, 70 km au sud de Ha Noi, dans la province de Ha Nam

L’école maternelle a été détruite et les 150 enfants de 2 à 5 ans, sont répartis en 3 classes dans la maison des sœurs. La nouvelle construction a débuté et accueillera 200 enfants. Six soeurs s’occupent des enfants.

 

Previous slide
Next slide

Nous retrouvons avec joie Sr Marie Anh qui est venue nous rendre visite. Elle est responsable d’une communauté à une trentaine de kilomètres . 

.
Previous slide
Next slide

Vendredi 18 novembre

Ce matin nous partons avec Sr Saint Jean et Sr Denise de la congrégation de Saint Paul de Chartres à Duy Minh, dans la province de Ha Lam. 

La construction de l’école maternelle a débuté en mai 2019 et a été interrompue par le Covid.  

En septembre, 23 enfants de 18 mois à 4 ans ont fait leur rentrée. Pour le moment un petit nombre d’enfants est accepté par les autorités locales. Les choses se font progressivement.

Le samedi des cours complémentaires sont dispensés à des élèves du primaire qui en expriment le besoin.. et il y  a également des cours de musique.

Nous observons avec amusement le recyclage des pneus … !!

Previous slide
Next slide

Après une légère collation, nous continuons notre route vers Khoan Vy, où un programme cantine a été mis en place pour les enfants des classes du cœur. 

 

A notre arrivée, c’est le temps du repas; ils sont 30 enfants à déjeuner tous les jours. Tout d’abord, c’est le calme – moment d’observation – et une certaine discipline règne … tout au moins au début …

.
Previous slide
Next slide

Durant la récréation, le contact est établi .. et Tuan a beaucoup de succés ..

Previous slide
Next slide

Samedi 19 novembre

Direction Dien Bien Phu en avion – ATR 72 – 55 mn de vol de Ha Noi

Sai que nous n’avions pas vu depuis 3 ans nous attend de pied ferme à l’aéroport

Après un déjeuner somptueux ..( un minimum de 7 plats ) nous rencontrons les jeunes H’Mongs du foyer. Ils sont 29 lycéens; 16 sont en terminale. La majorité vient du district de Nam Po ,          à 150 km de Dien Bien. Le père Joseph Nguyen Ngoc Ngoan les accompagne.

 

Ces jeunes rentrent dans leur famille au moment du Têt – nouvel an vietnamien – et lors des vacances d’été.

Quatre jeunes en terminale cette année, nous parlent avenir; ils sont volontaires et motivés.

L’ association financera des cours complémentaires en matières scientifiques et anglais avant le Bac avec des professeurs du lycée.

Nous leur assurons un accompagnement dans leurs études supérieures.e

 

Previous slide
Next slide

Le père nous parle du projet de Muong Nhé, à 200 km au nord de Dien Bien Phu, près de la frontière du Laos; il s’agit de la rénovation du bâtiment existant et de la construction d’un nouveau foyer pour des jeunes filles et garçons du lycée. 

Auparavant ces jeunes venaient au foyer de Dien Bien Phu mais les autorités locales refusent le transfert des nouveaux lycéens de seconde.

Nous devions visiter les districts de Nam Po et Muong Nhé; cette région est interdite aux étrangers.

Le nouveau foyer verrait le jour en juin/septembre  2023 et serait occupé progressivement.

Dimanche 20 novembre

Nous faisons route vers Lai Chau – province du même nom – à  200 km de Dien Bien Phu – 5h 30 de route. Le paysage est magnifique.

Le père Joseph Nguyen Van Thinh nous attend pour déjeuner; Il est arrivé à Lai Chau il y a 4 mois; nous le sentons très motivé et enthousiaste. Le repas se déroule tranquillement; un plat nous rebute franchement: du foie de porc baignant dans du sang frais … nous déclinons poliment !

Previous slide
Next slide

Plusieurs projets sont à l’ordre du jour dans un région particulièrement pauvre peuplée par les H’Mongs

– A Nam Pac dans le district de Than Uyen, une maison polyvalente a été construite il y a 4 ans mais jamais terminée du fait des autorités locales. Il est nécessaire de construire cuisine et sanitaires. 

– A Huôi Bac dans le même district, un projet de construction de maison polyvalente va nous être adressé.

_ Un projet médical ciblé sur la santé des femmes et des enfants (type Sapa- cf le site-) nous est également demandé.

Previous slide
Next slide

C’est dimanche et le jour du catéchisme; les enfants se précipitent pour nous voir; la glace est rapidement rompue.

Certains se lancent.. et  « what’s your name » et « where do you come from » … fusent 

Les bye bye accompagnent notre départ

Arrivée à Sapa en fin de journée. Nous sommes éberlués devant cette ville métamorphosée en « Las Vegas »  asiatique;  les lumières clignotent dans toutes les rues, le bruit est assourdissant , voitures, taxis électriques et motos créent des embouteillages….

Lundi 21 novembre

Ce matin la ville est plus calme; nous rendons à Ban Phung accompagnés de Sr Tam – infirmière -Elle s’occupe du programme médical – créé en 2013 – et privilégie les villages éloignés. Ce programme est centré sur les femmes et les enfants et en particulier les grossesses.

Nous roulons vers Ban Phung à 40 km de Sapa – plus de 2 heures – La route est étroite, tortueuse, parfois non goudronnée ou en réfection, avec un gentil précipice peu rassurant; les croisements avec les camions ou les voitures sont sportifs, mais notre chauffeur assure …

Dans cette partie montagneuse, il y a 6 mois de soleil et 6 mois de brouillard, et nous vérifions rapidement qu’actuellement le brouillard prime.

Arrivés au village, environ 35 femmes et de nombreux enfants nous attendent. Nous sommes loin de tout.

L’ accouchement se passe  à la maison; soit il n’y a pas de suivi de la grossesse soit une visite est programmée à 2 reprises mais il faut se rendre à Sapa.

Previous slide
Next slide

Nous discutons avec plusieurs jeunes femmes H’Mongs ; la première âgée de 38 ans a eu 11 enfants mais 2 sont décédés ; la suivante âgée de 45 ans a 11 enfants – le plus petit a 5 ans – Une jeune femme de 20 ans a 3 enfants et n’a eu aucun suivi pendant ses grossesses. La dernière est âgée de 15 ans, son petit garçon a 8 mois – elle a eu 2 visites durant sa grossesse –

Distribution de médicaments – fer, vitamines, antalgiques … – et de lait en poudre

Retour à Hau Thao où nous rencontrons une ancienne filleule Lo Thi Maï, âgée de 18 ans; elle a eu son Bac en 2022 et travaille maintenant dans la Guest House de son oncle. C’est un peu la mascotte de Sapa; lors de la mise en place des parrainages à Lao Chai  nous avions tourné un film avec elle. (Cf site, rubrique videos) 

Puis nous discutons avec sr Tam et faisons une évaluation des besoins médicaux autour de Sapa; Il y a 10 villages – 3 proches et 7 plus éloignés – Cela représente environ 970 jeunes femmes en âge de procréer. 

Par ailleurs une sœur  médecin et une sœur infirmière viendront 2 ou 3 fois par an pour faire le point et une formation  – hygiène, soins aux bébés, grossesse…-

Sur la route du retour, à Hau Thao,  nous passons voir la famille de Ly A Vang, filleul, et lui apporter un courrier. Il est à l’école et nous rencontrons ses parents. Sa maman, 32 ans, est enceinte de son 6ème enfant; le petit dernier a 9 mois. L’ainée est pensionnaire à Sapa et va au lycée. Ly A Vang est le second. 

Nous terminons la journée au foyer des 54 lycéens de Sapa. EDV participe à la cantine. 

Le bâtiment est somptueux, permet l’accueil des visiteurs – Guest House -,  reçoit les religieux du diocèse, et un étage est réservé au 28 garçons; les filles travaillent, déjeunent et dînent mais dorment dans un autre bâtiment. Nous passons un moment avec eux lors du diner et nous les trouvons détendus et à l’aise.

En 2022 sur 8 bacheliers, 6 continuent des études supérieures à Lao Cai ou Ha Noi.

Previous slide
Next slide

Mardi 22 novembre

Aujourd’hui la journée est calme; quelques courses au marche et balade dans la ville. Nous retrouvons les « copine », « achète à moi » des H’Mongs et Dao.

En fin de journée nous rencontrons le père Binh, à Sapa depuis 10 ans,  avec qui nous discutons des besoins de la région; il s’avère que le médical prime pour le moment.

r
r
r
Previous slide
Next slide

Mercredi 23 novembre

Arrivés chez Mme Yeu à Pho Rang, à 80 km au sud de Lao Cai, nous sommes accueillis avec un pho.

La rencontre avec père Ha, responsable du foyer, s’annonce tendue. Nous ne comprenons pas qu’il n’y ait que 5 jeunes lycéennes pensionnaires. Lors de la discussion il explique que les jeunes ne supportent pas la discipline du foyer. le dialogue s’installe petit à petit et nous lui demandons de faire en sorte que le foyer redevienne un lieu de soutien et d’épanouissement à la rentrée prochaine.

 A suivre …

r
r
Previous slide
Next slide

Jeudi 24 novembre

Nous quittons Pho Rang et reprenons la route pour rencontrer Cuong et sa sœur Trang.

Cuong est séminariste en 4 ème année et effectue un stage à la paroisse de Lap tri dans la ville de Soc Son. Trang, ancienne filleule d’EDV, est venue avec sa fille de 3 ans Trang Lu; Cuong Minh, son fils est à l’école.

Cela fait 4 ans que nous ne sommes pas vus – covid oblige- Les retrouvailles sont chaleureuses et pleines d’amitié… Nous nous rendons compte du chemin parcouru depuis 2008 lors de notre première rencontre à San My Ha.

Et maintenant en route pour Hué !

Previous slide
Next slide

Mercredi 23 novembre

Notre Voyage
au centre

Du 14 novembre au 9 décembre 2022
Bernard, Odile, Tuan et Jean-Luc

seconde partie

Centre Vietnam

Jeudi 24 novembre

Arrivés à Hué, ce soir, la ville impériale, nous rendons visite à sr Marie Kim à Kim Long. Elle s’occupe d’une maternelle  de 250 enfants, demi-pensionnaires et de 24 jeunes filles pensionnaires dont 3 étudiantes. Belle ambiance

Vendredi 25 novembre

Ce matin, petit déjeuner avec le frère Quan de la communauté des Lassaliens. Nous discutons de l’avenir du foyer de Phan Boi Chau, où se trouvent actuellement 11 étudiants. Il nous invite à partager leur repas le soir même.

Nous prenons ensuite la route et passons à Nhat Dong chez le père Uyen. Il est sur place depuis 4 mois et aimerait reprendre les activités qu’il avait entreprises à Nuoc Ngot les années précédentes: cours supplémentaires,  cours d’été … pour les enfants en difficulté. Mais comme il le dit lui même il faut repartir à zéro ! Et Il existe une maison polyvalente pour recevoir les enfants 

Previous slide
Next slide

Puis direction Dien Sanh dans la province de Quang Tri

Quynh Nhi – nièce de Frère Victor- s’occupe de ce foyer pour l’association; et c’est une belle rencontre.

18 Jeunes lycéennes dont 6 de la minorité Van Kieu nous accueillent. Sr Phuoc, de la congrégation des Filles de Marie, gère le foyer. L’ambiance est chaleureuses et toutes ces jeunes semblent épanouies. Plusieurs racontent avec simplicité leur chemin de vie, parsemé de difficultés.

Danses et discours se succèdent… puis ce sont les photos de groupe par 2, 3, 5, 10 avec nous.

Beaucoup de joie et de rires.  Une vraie source de bonheur

 

Previous slide
Next slide

Ce soir soirée au foyer Phan Boi Chau en présence du frère Le The Hong

Les 12 jeunes filles et les 4 garçons du foyer de Tran se joignent aux 11 étudiants. Les présentations faites, quelques photos et nous visitons la rénovation du foyer : dortoir et salle d’étude sont maintenant proche de la grande salle de vie.

Jean-Luc devient le parrain de Thieu, étudiant en 5ème année de médecine; Bernard a également un nouveau filleul Phung, arrivé récemment au foyer, étudiant en agronomie; âgé de 18 ans, il est orphelin.

Après le repas, garçons et filles se lancent dans un tour de chants – karaoké – Ils ont de belles voix (Un film sera monté ultérieurement et mis sur le site).

Ambiance festive autour d’un délicieux repas, de chants et bien sûr de photos !

Previous slide
Next slide

Samedi 26 novembre

Nous quittons Hué et poursuivons notre route vers Danang – 100 km au sud –

La journée s’annonce chargée avec surtout le match France-Danemark à 23h…!!

1er arrêt à Cau Hay où le père Paul Duy Khanh aimerait proposer des cours supplémentaires d’été à une centaine de jeunes pendant 1 mois et demi, ainsi que des cours durant l’année. 

Par l’intermédiaire de Quynh Nhi il a déjà l’expérience de cours à Phu Xuyen en 2022 financés par l’association. Des fournitures scolaires sont également fournies pour la rentrée scolaire. Très organisé il nous parle d’un projet de construction et a préparé des fiches de parrainage individuel.

2ème arrêt à Nuoc Ngot, sous une pluie battante,  où nous rencontrons le père François-Xavier Nguyen Thien Nhan, arrivé il y a 2 mois. Il a vécu 5 ans à Tréviso et parle couramment italien. Il désire organiser des cours supplémentaires le soir, le week-end et durant l’été pour 400 enfants dans les 6 salles de classe existantes. Un grand préau est presque terminé et sera utilisé pour les loisirs – sports, musique, danse et autres manifestations. Des fiches de parrainage individuelles nous sont remises

3ème arrêt à Thua Luu, à quelques km où existe un parrainage collectif de 11 enfants – Cours supplémentaires d’été pendant 2 mois en 2023 pour 150 enfants- et cette paroisse est gérée par le père Paul Hoan Nhât

Quynh Nhi et le père Paul Duy Khanh
Le père François Xavier
Nuoc Ngot
Quynh Nhi et le père Paul Hoan Nhat
Previous slide
Next slide

Visite de la nouvelle école maternelle de Thuy Yen – 2 salles de classe ont été rénovées et une construite ainsi qu’un préau: une belle réussite. Actuellement les 50 enfants de 4 et 5 ans ont cours dans la maison des sœurs. A la rentrée 2023 une classe pour les enfants de 3 ans sera ouverte. Le nombre d’enfants sera d’environ 75 petits.

Trois sœurs de la communauté sont formées à la pédagogie. Aujourd’hui samedi, il n’y a malheureusement pas d’enfants.

Previous slide
Next slide

Les 3 prêtres rencontrés dans la matinée nous invitent à partager un excellent déjeuner de fruits de mer à Lang Co; et c’est avec un mélange de vietnamien, anglais, français, italien et une belle gestuelle que nous nous comprenons …!

La route se poursuit .. A Danang nous rencontrons 7 filleuls du parrainage de Thanh Binh, supervisé par Sr Thérèse. 

Puis arrive une fillette de 9 ans, Han, accompagnée par sa maman et ratachée au programme de Hué; cette dernière est dialysée depuis 5 ans, a un emploi précaire et son conjoint les a quittées. En rupture de parrainage, quelques messages permettent de lui attribuer rapidement une nouvelle marraine en France. Merci Camille !

Thanh Binh
Previous slide
Next slide

Dimanche 27 novembre

Café le matin avec Réhann qui propose de financer un nouveau projet EDV: à kontum il y a un foyer de 40 jeunes Sedang à rénover. 

Rehann est photographe et a créé un musée des 54 minorités ethniques – photos, costumes…-

Visite des programmes d’Eliane: Ha Lam et Binh Phong. 

L’association « Les Mains Ouvertes » d’Eliane et Jean-Luc Roumagne va fusionner avec EDV.

Il y a une vingtaine d’enfants parrainés sur chaque site qui nous attendent patiemment . Sr Xuan Lang, provinciale de Saint Paul de Chartres à Danang, nous accompagne.

Binh Phong
Ha Lam
Previous slide
Next slide

Nous profitons d’une pause bien méritée dans l’après midi.

Lundi 28 novembre

Nous allons visiter les programmes de parrainages de Hoi An et Tra Kieu où Bernard retrouve sa filleule, Han. Sr Marthe nous a rejoints et nous accompagne durant la journée; elle est responsable maintenant d’un foyer près de Pleiku .

Visite de Thanh Tam, centre pour enfants handicapés: sourds-muets, handicapés mentaux, et autistes; il regroupe 300 jeunes de 3 à 25 ans. Le but est de leur donner une formation professionnelle: boulangerie, charpenterie, jardinage, couture, etc … 35 professeurs sont présents et 12 soeurs de Saint Paul de Chartres les encadrent. 42 enfants sont parrainés par « Les Mains ouvertes ». Le site est magnifique et le travail accompli incroyable. Au vietnam il y a très peu de centres accueillant les jeunes handicapés, ces derniers restant au domicile sans prise en charge.

 

Previous slide
Next slide

Puis direction Phu Thuong où se trouve une école maternelle de 60 enfants répartis en 3 classes.

Un projet de  centre médical va être proposé à EDV: 4 médecins de l’hôpital public de la ville voisine viendraient bénévolement, à tour de rôle, pour consulter, de même qu’un dentiste. Des sœurs de médecine traditionnelle et infirmières seraient  présentes de façon permanente. Ce centre servirait à plusieurs communes. Actuellement existe un petit dispensaire, recevant 80 personnes par jour.

Nous terminons la journée par la visite de la nouvelle école maternelle de An Ngay en construction. Cinq classes devraient recevoir 100 enfants à la rentrée 2023; le bâtiment est magnifique.

École de Phu Thuong
École de Phu Thuong
École de Phu Thuong
École maternelle de An Ngay
Previous slide
Next slide

Mercredi 30 novembre

Hier en fin d’après midi nous sommes arrivés à Dalat, après un vol sans histoire. La ville est à 1550 m d’altitude et la température est fraîche, 17° …

Aujourd’hui nous faisons la tournée de programmes bien connus: K’Nai, les foyers Proh 1 et 2 et TuTra.

 K’Nai, Les10 km de piste prennent bien 40 mn pour arriver au bâtiment des soeurs;  aujourd’hui c’est 104 enfants de l’école primaire – minorités Chinh et Chu Ru – qui déjeunent et suivent ensuite les cours supplémentaires. Ils peuvent être au maximum 130. Sept soeurs dominicaines s’occupent d’eux. Nous faisons le point sur les parrainages individuels et le lait de soja.

Previous slide
Next slide

Nous allons ensuite à Proh 2: 40 pensionnaires – 18 garçons et 22 filles – et 35 demi-pensionnaires de l’école primaire et du collège, des ethnies Chu Ru et Ko’Ho.  Nous retrouvons avec joie – plaisir partagé – Sr Na que nous connaissons depuis 15 ans.

A Proh 1 le foyer accueille 38 lycéens – 13 garçons et 25 filles – pensionnaires et une trentaine de demi-pensionnaires. 

Proh 2
Le repas au foyer Proh 1
Previous slide
Next slide

Tutra, c’est 130 enfants de 2 à 4 ans qui viennent à l’ école maternelle; les enfants de 5 ans sont obligés d’aller à l’école publique.

Previous slide
Next slide

Jeudi 1er décembre

Départ de Dalat. La team se sépare… Jean-Luc prend l’avion pour Paris ce soir,  et pour nous direction la commune de Da Tong, dans la province de Lam Dong. Blandine -des Enfants du Mékong – Kham , la sœur jumelle de Sai, et Dao se joignent à nous. La route est splendide, les collines sont tapissées de champs de théiers et de caféiers. 

Nous arrivons à la paroisse du Père Nguyen Van Gioan; ce dernier parle français et la communication est facile. Les 7 soeurs des Filles de la Charité, gèrent les 10 villages peuplées de minorités ethniques M’Nongs.

Nous laissons Blandine à Lieng Trang 2 où elle s’occupe de parrainages individuels.

Nous continuons à Lieng Trang 1 ( Da Ninh) et visitons la maison polyvalente et la classe du cœur construites par l’association.

A notre arrivée les enfants sont en classe et nous perturbons franchement le cours…

Ni une ni deux nous sommes enveloppés par une nuée d’enfants qui nous mettent des colliers autour du cou ! Quel accueil !!

Previous slide
Next slide

Rencontre avec le chef de village, plusieurs mamans et l’institutrice. Cette dernière s’occupe actuellement de 60 enfants répartis en 4 Classes, 2 le matin et 2 l’après-midi.

Nous discutons longuement et leur proposons un programme Cantine; leur réponse nous étonne: ils veulent d’abord en discuter avec le reste du village et nous donneront une réponse rapidement…

Pour les enfants c’est la récréation … les jeux se succèdent, le plaisir est évident et le bonheur est là !

Proh 2
Previous slide
Next slide

Nous visitons 3 autres villages: Cil Muc, Da Ninh 2 et Ntol où l’accueil est identique quoique plus calme. Le paysage  est magnifique

Previous slide
Next slide

C’est le coup de cœur du voyage …

Vendredi 2 décembre

Nous quittons Da Tong et roulons vers Ea Kmar. La route est défoncée et nous retrouvons          les « nids de vache » vietnamiens. Bien secoués nous sommes contents d’arriver. Six soeurs de la congrégation des Reines de la Paix nous attendent; d’emblée la discussion porte sur la coupe du monde de football; nous constatons avec amusement qu’elles sont de ferventes supportrices de l’équipe de France et en particulier de Mbappé… et elles nous montrent avec fierté le tableau des résultats des équipes affiché en bonne place. 

Nous ne sommes pas au bout de nos surprises: au dessert un gâteau fait son apparition 

                                                     Chuc Mung Singh Nhat, Tuan !!

Previous slide
Next slide

Et maintenant au travail: visite de l’école construite avec la participation des bateaux Mouche. 3 grandes salles de classe dont 2 utilisent la méthode Montessori (pour les enfants de familles aisées). Une troisième classe donne un enseignement traditionnel. Une cinquantaine d’enfants sont présents.

Outre les jeux extérieurs, une bibliothèque est en train de se créer pour inciter les enfants du village à lire. Ici, beaucoup de dynamisme et de joie.

Previous slide
Next slide

Nous terminons la journée à Buon Hang, foyer de 60 lycéennes de minorité Sedang. La majorité rentrée dans leur famille le Week-end. Le programme cantine fonctionne bien; mais le foyer est petit. Projet de doubler les douches -il y en 6 actuellement .

Previous slide
Next slide

40 mn de route et nous voici à Buon Ma Thuot, dans la communauté mère de la congrégation Marie Reine de la Paix… Les chambres sont neuves, le matelas épais et l’eau est chaude…    Que demander de plus?

Samedi 3 décembre

Petit déjeuner avec la supérieure Sr Thuan et Sr Trong, responsable de projets.

Aujourd’hui la journée est chargée:

1- Visite du foyer Hoa Binh: 750 pensionnaires ! Et un projet de construction d’une école élémentaire avec 5 classes par niveau. 

2- Visite de l’école maternelle de Thuan Hoa, construite en 2019. 260 enfants de 3 à 6 ans sont répartis en 6 classes; 1/3 des petits appartiennent à la minorité Edé. Quatre soeurs s’occupent de tout ce petit monde, dont 2 formées à la méthode Montessori. Nous sommes samedi, il n’y a donc pas d’enfants à l’école

Previous slide
Next slide

3- Vi Nhan: centre pour 200 enfants handicapés de 3 à 18 ans, tenu par les soeurs de Saint Paul de Chartres – 71 enfants sourds muets, 36 enfants autistes, 15 jeunes aveugles et 78 enfants handicapés mentaux. Cent sont pensionnaires.

A notre arrivée, surprise,… un spectacle est organisé en notre honneur ! Beaucoup d’émotions à la vue de ces jeunes qui nous offrent  musique, chants et danses; nous mesurons l’effort fourni pour réaliser cette représentation.

Avec peu de moyens, les soeurs font un travail exceptionnel. L’enseignement est adapté aux enfants avec de petits effectifs pour les classes d’enfants autistes et utilisation de la méthode Montessori…

Previous slide
Next slide

4- Au foyer Teresa, il y a 250 jeunes – primaire, collège, lycée et études supérieures- (118 garçons et 132 filles). L’association a construit 2 salles de classe et des sanitaires et rénové le bâtiment des 16 étudiants. Tous sont issus des minorités ethniques et  viennent de différentes provinces: Lao Cai, Yen Bai , Kontum, Gia Lai, Dak lak …

Previous slide
Next slide

Huit ethnies se côtoient : Mnong, Hmong, Sedang, Edé, Stieng, Jaraï, Bahnar, et Nung. Ils s’entendent bien et étant mélangés ils sont obligés de parler vietnamien entre eux et n’utilisent pas leur dialecte. La solidarité est bien présente: étudiants et lycéens donnent des cours aux plus jeunes.

 En soirée un groupe de 9 étudiants  jouent de leurs instruments; ils les ont fabriqués eux même. Tout le monde est réuni sous le préau, nous sommes au premier rang !  et le concert commence … Lors des chants , les refrains sont repris à tue tête par les petits assis derrière nous… c’est la fête

Le plaisir est sur scène et dans la salle… le bonheur. Tous se mettent à danser en se tenant par la main. Ni une ni deux nous entrons dans la danse !

.
Previous slide
Next slide

Dimanche 4 décembre

Après un dernier petit déjeuner avec les soeurs de Buon Ma Thuot, nous partons vers le sud.

Premier arrêt à Chi Lang, foyer de 40 collégiennes; les parrainages individuels ont été arrêtés il y a quelques années.

Puis direction Dak Mil où la première école primaire privée d’EDV est construite avec le soutien de la fondation Saint Gobain. L’école maternelle existante a été transformée en école primaire en attendant la fin de la construction. Actuellement il y a 150 enfants répartis en 5 classes – 3 CP et 2 CE1 – 

Sur place nous retrouvons Hien, de Saint Gobain qui oeuvre pour les projets avec Tuan. Un repas organisé par les soeurs nous réunit tous.

Previous slide
Next slide

Nous rencontrons les parents du nouveau filleul – Thieu – de Jean-Luc et Odile qui habitent le même village. Ils nous invitent à passer chez eux.

Thieu  est l’aîné des 4 enfants et est en 5ème année de médecine. Sa sœur est en 2ème année de pharmacie, le troisième est en terminale et la petite dernière en 5ème. Les parents cultivent un champs de 1 hectare de café. Ils font le maximum pour que leurs enfants fassent des études et ait une vie meilleure. C’est une belle rencontre

Previous slide
Next slide

La route se poursuit et nous nous arrêtons à Kien Duc, district de Dak R’Lap, province de            Dak Nong. Arrêt dans la maison des soeurs Marie Reine de la Paix, où Sai a en tête un projet de petit pensionnat d’une vingtaine de collégiennes – Kinh et minorité M’Nong- 

Nous sommes logés dans une guest house; après un repas de Banh canh – l’équivalent de 1,50€ par personne – Bernard et Tuan s’installe pour regarder le match France – Pologne avec le propriétaire.

Terrain à Kien Duc pour un futur pensionnat

Lundi 5 décembre

Après un dernier point avec les soeurs sur le futur projet nous passons à Bud Dang, foyer rénové et agrandi en 2015. Notre dernier passage date de 2016. Actuellement il y a 18 collégiennes Mnongs.Sr Huong, responsable de la communauté nous demande une aide pour améliorer la cuisine, effectivement sommaire

Previous slide
Next slide

Nous passons dans la province de Binh Phuoc, nous sommes au sud du Vietnam. Tuan revit…

Visite de Thuan Loi, future école maternelle en construction, à laquelle participe le père Phi et les paroissiens. Le chantier est bien avancé et devrait être fini d’ici un mois.

il y aura au départ un jardin d’enfants avec une vingtaine de petits de 2 à 4 ans. Puis progressivement le nombre d’enfants augmentera, réparti dans les 2 classes.

Previous slide
Next slide

Et maintenant Ho Chi Minh ville… les 110 km qui nous en sépare sont allégrement franchis en 3 bonnes heures..  

Notre Voyage
au sud

Du 14 novembre au 9 décembre 2022
Bernard, Odile, Tuan et Jean-Luc

troisième partie

Sud Vietnam

Mardi 6 décembre

Arrivés à Saigon hier soir, nous avons changé de planète !! La ville change, le métro est construit et va bientôt ouvrir … les buildings fleurissent, les magasins de luxe aussi et les échoppes disparaissent.Reste l’immuable marché Ben Thanh.  Aujourd’hui repos ! Et juste quelques courses ….

Previous slide
Next slide

Ce soir dîner chez Quynh Anh, ancienne filleule d’Odile.

Mercredi 7 décembre

Départ 5h30 pour Cho Thu, dans le delta du Mékong – Province de An Giang – Nous visitons les 2 salles de classes construites en février 2021. 25 enfants de 2 à 4 ans sont accueillis dans le jardin d’enfants. Une communauté de 3 soeurs dominicaines s’est installée en août 2021. Des cours d’anglais et de musique sont donnés aux plus grands.

Previous slide
Next slide

Ce soir dîner chez Khanh et Qui, partenaires de l’association dès l’origine.

Jeudi 8 décembre

Aujourd’hui, direction Bac Ha , et nous visitons le foyer de jeunes filles, construit avec la participation de saint Gobain; il a ouvert en septembre 2022. La réalisation est magnifique. Ce sont 6 soeurs de la congrégation des « Filles de Marie » qui gèrent le foyer. 

Actuellement il y a 20 jeunes; l’objectif est d’avoir une soixantaine de pensionnaires. 

Previous slide
Next slide

Nous visitons l’école maternelle de 60 enfants, à proximité du foyer. Nous prévoyons l’achat de jeux pour tous ces petits.

Previous slide
Next slide

Retour à Saigon où nous faisons les dernières courses avant le départ…

Comme toujours nous sommes étonnés de la simplicité et de la richesse des rencontres, et de toute cette joie émanant des enfants.